22 novembre 2009

Lb Qualitative Research vous révèle les 8 règles d'or qui feront de toutes vos séances de créativité un véritable succés !

Think out of box ! Participants, lieu, animation, attitudes, rôles, qualité et quantité, rythme, disgression, structuration seront les axes d'une séance réussie, génératrice d'idées de qualité !
Créativité
Règle N°1 : Choisissez bien le nombre de participants et leurs personnalités !

8-10 personnes le nombre idéal ! Chacun participe et personne n'est laissé de côté. Pourtant, un groupe de 6 peut être effectif si le choix de vos participants est pertinent.

Mixez les profils : détenteurs de la problèmatique, créatifs purs, techniciens, intellectuels, et surtout assurez vous d'avoir différentes personnalités, familières ou non de la problèmatique. Toutes les formes de créativité et d'implication s'exprimeront.

Règle N°2 : Mettez du ludisme dans votre sessionLe lieu, la décoration, la tenue comptent également... essayez d'attirer vos participants dans un lieu inédit, et de casser les conventions : emmenez les à l'extérieur, distribuez des bonbons, des posts it, des crayons de couleurs, mettez de la couleur sur leurs tenues avec des chapeaux ...
Règle N°3 : Cassez la glace !
Ne commencez jamais la séance sans avoir donné à chacun la possibilité de se mettre à l'aise dans le groupe. Proposez un jeu permettant à chacun d'exprimer quelque chose d'inédit de son enfance. Ou bien, proposez un jeu de relaxation à réaliser en cercle. Soyez inventif pour ce début de séance, mais évitez les tours de table conventionnels et n'introduisez pas de hiérarchie ou de différences entre les participants...
Règle N°4: Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises idées ! Incarnez le et croyez y sincèrement!Hiérarchiser les idées en bonnes ou mauvaises peut créer des frustrations. Laissez sortir les idées pour permettre aux participants d'oser encore plus lors de la génération.
Règle N°5 : Définissez l'animateur et le détenteur de la problématiqueDeux rôles doivent être définis pour structurer la démarche. L'animateur ne peut être le détenteur de la problématique tout comme le détenteur de la problématique ne peut être l'animateur. Si le brainstorm concerne un problème qui vous est propre, demandez de l'aide pour l'animation.
Règle N°6 : Cherchez la quantité et non la qualité !Le brainstorm n'est pas le moment de trier les idées. La génération doit être la plus riche possible pour obtenir le plus d'opportunités à considérer par la suite. Encouragez la quantité en écrivant les idées au tableau, faites des listes et montrez vous toujours insatisfait vis à vis de cette quantité.
Règle N°7 : Permettez la disgression !Permettez à vos participants de voyager mentalement : laissez leur prendre un rôle différent pour leur permettre de projeter de nouvelles idées. Quand un participant émet une réticence à générer une idée en prétextant "mais je ne vois pas..." répondez par l'éventualité inverse "mais... et si tu savais ??"... Distribuez des cartes de jeux, utilisez des images, des objets, faites bouger physiquement vos participants, ou demandez de fermer les yeux pour voyager dans le passé ou futur.
Règle N°8: Détectez les idées à potentiel avant la fin !Laissez vous du temps en fin de session pour structurer les idées sous forme de clusters grâce à des post its, ou des gommettes. Cette dernière recommandation vous permettra de percevoir quelles tendances émergent et quelles idées pourront être les plus soutenues par les équipes à la suite de la séance.