10 mai 2010

La prise de notes… un outil indispensable aux études qualitatives

La prise de notes est relativement peu reconnue, pourtant, elle est utilisée dans de nombreuses disciplines des sciences sociales comme la psychologie, la sociologie et les études qualitatives.


Preneur de notesElle consiste à retranscrire les paroles des participants le plus exhaustivement possible ou de manière plus synthétique selon le type de travail. Elle est utilisée lors des focus groupes, des entretiens individuels ou encore lors de workshop. C’est donc un moyen de collecte de l’information mais également la base de l’analyse à venir. De plus, elle constitue une alternative efficace à la retranscription qui est un exercice très long.

La prise de note permet donc de faire gagner du temps mais aussi de sélectionner les idées importantes dés le terrain d'étude. Ce dernier point constitue d’ailleurs la principale difficulté du travail. En effet, la prise de note demande au preneur de notes d’être à la fois attentif, rapide, concentré et d’être déjà un peu dans l’analyse pour pouvoir capter en priorité les informations les plus importantes. Le temps et l’expérience permettent de mettre en place des codes, des abréviations, des réflexes d'organisation sur le papier, qui facilitent le travail, le rende plus compréhensible et de meilleure qualité.

Par ailleurs, une bonne prise de note résulte souvent d’un travail de collaboration étroite entre l’animateur du groupe et le preneur de note. L’animateur répète à voix haute les verbatims importants et reste attentif aux éventuelles difficultés de son partenaire. Malgré cela, il est parfois des situations difficiles qui oblige un retour à l’enregistrement, dans le cas où le groupe est très dissipé et où les participants parlent tous en même temps.
Une fois ce travail de prise de notes réalisé, on peut travailler directement à partir des notes pour analyser ou faire un travail préparatoire de mise à plat qui permet de prendre du recul, surtout lorsque l’on débute.

La prise de note est un outil indispensable de l’analyse qualitative dont on ne mesure pas forcément la difficulté tant qu’on ne s’y est pas soi-même confronté, mais qui permet – dés lors que l'on en a une bonne maîtrise – de faciliter l'analyse à venir.

Une bonne prise de note et l'analyse sera d'autant plus rapide et pertinente !
A noter : les preneurs de notes de qualité sont une denrée rare si vous êtes lecteur de cet article et que vous êtes un preneur de note en recherche de missions n'hésitez pas à nous faire parvenir vos références.