31 juillet 2014

Recrutement d'une étude qualitative : Quels moyens pour assurer la qualité ?

Pensez-vous que le recrutement lors d'une étude qualitative  avec un prestataire Terrain (Professionnels du recrutement, ou panel) est identique à celui que vous obtiendrez si vous travaillez avec un institut d'étude ?
Pensez-vous que la qualité en recrutement est une peine perdue ?

Le recrutement des participants lors d'une étude qualitative est un moment clef à ne pas rater pour la réalisation de votre projet. Un recrutement raté, c'est une étude ratée qu'il faut alors recommencer!

Il est très important de bien suivre son recrutement et de le baliser avec de bons outils de contrôle. De nombreux annonceurs pensent que recruter directement avec un professionnel du recrutement (Professionnels du recrutement, ou panel) sera un bon moyen d'optimiser son  budget, néanmoins en optant pour cette solution, ils font alors l'impasse sur les moyens de contrôle mis en place par les instituts pour assurer la qualité des recrutements.

Cet article vous expose ce qu'un institut vous assure pour le recrutement. Et il faut le savoir, car dans certains cas, en travaillant avec des entreprises de terrain vous n'obtenez pas les mêmes contrôles de qualité.

Lors d'un recrutement un institut est attentif à plusieurs choses :

> Le timing de recrutement
Le timing doit être adapté à la difficulté de la cible. Les instituts par habitude connaissent les délais pour obtenir des recrutements de qualité. Certaines entreprises de terrain pour obtenir le contrat vous diront qu'il est possible de recruter en trois jours. Il est fort possible que cela soit vrai, mais à quel prix pour la qualité ?
Un bon recrutement doit être fait dans un temps raisonnable.


> La compréhension de la cible et la maîtrise du questionnaire de recrutement
Un brief doit être systématiquement réalisé auprès de la personne qui va recruter pour réaliser le recrutement en bonne intelligence. Ceci est d'autant plus important si on travaille sur une cible qui est mal identifiée et que le recruteur doit effectuer un travail de bon sens en choisissant les participants à votre étude.
Un bon recrutement c'est un recruteur qui a bien compris quelle cible on cherche !

> Le suivi des quotas, et la flexibilité nécessaire pour ces quotas
Les quotas demandés dans le questionnaire de recrutement doivent être vérifiés. Ceci se fait grâce à un suivi sur fichier Excel. L'institut s'assure que les quotas sont bien respectés en concordance avec les attentes de l'étude. Il est aussi nécessaire d'être flexible sur les  quotas dans une certaine mesure pour avoir de bons participant pas trop bizarres !
Un bon recrutement c'est un recrutement qui respecte les quotas sans pour autant obliger le recruteur à trouver des moutons à 5 pates.

> Le suivi de la participation des cibles
Les groupes ou le planning des entretiens doivent se remplir petit à petit à  une vitesse régulière. Si le remplissage ralentit et que le recruteur fait face à des difficultés l'institut est là pour arranger les choses et faire en sorte de demander de l'aide à d'autres recruteurs si le premier se trouve en difficulté.
Un bon recrutement c'est un recrutement qui avance régulièrement de jour en jour sans blocage.

> Le contrôle au hasard de certains répondants
L'institut peut parfois appeler à l'aveugle certains participants avant le terrain pour valider leur profil et leur capacité à s'exprimer, mais aussi pour contrôler si toutes les consignes ont été transmises. Un bon recrutement c’est un recrutement où les participants sont des gens comme vous et moi et bien informés sur les détails de l’étude.

> Le contrôle des identités des participants
Dans la mesure du possible il est bon de contrôler les identités des participants. Les instituts ont souvent des contre-fichiers pour éviter les consommateurs ‘habitués’. Même si ces fichiers ne sont pas centralisés nationalement ils permettent souvent d’éliminer les trop gros habitués – ce qui n’est pas un luxe. Un bon recrutement est un recrutement qui essaie de limiter les ‘habitués’.






Alors lorsque vous recrutez avec un prestataire terrain êtes-vous sûr d'avoir tous ces contrôles pour optimiser au mieux  la qualité de votre recrutement ?