17 juillet 2014

5 différentes méthodologies Online pour optimiser vos études!



Du à l'omniprésence d'Internet autour de la consommation, les études qualitatives Online sont en train d'émerger dans le monde des études. Nous faisons ci-après un état des lieux des techniques disponibles à date. Ces techniques étant souvent utilisées dans des approches mixtes, mêlant Online et Offline.






Focus Groups en ligne :
Fonctionnement : technique interactive, ou les participants sont réunis dans une chat room avec un animateur. La séance s'effectue en temps réel et dans un temps limité (dans l'idéal inférieur à 2 heures). Le commanditaire de l'étude a la possibilité de faire partie de la chat room de manière invisible. La possibilité d'envoyer des messages en privé est un point fort de cette technique qui permet dans certains cas de mener un groupe et d'isoler certains participants afin de traiter leur profil de manière isolée. Un autre avantage de cette technique : les participants peuvent réaliser des travaux directement sur des documents présents à l'écran.
Le point faible de cette technique étant la difficulté à utiliser des techniques projectives.

Contexte dans lequel cette méthode est recommandée : sur une cible géographiquement éclatée, pour laquelle vous souhaitez travailler avec de l'interactivité en temps réel.


Bulletin Boards :
Fonctionnement : technique interactive, qui se déroule sur 3 à 5 jours, parfois plus. Cette technique ne nécessite pas d'interactivité en temps réel. Les participants peuvent se loguer 2 à 3 fois par jour, à leur convenance, et répondre à des questions postées la veille ou le jour même par l'animateur. Les participants doivent accepter d'intervenir entre 20 minutes et une heure par jour, sans contrainte d'horaires.
L'animateur à le contrôle sur les questions, les messages publics, les messages privés: il peut relancer tout le groupe où bien juste une personne en particulier. L'animateur peut aussi contrôler les interactions des participants entre eux, mais favoriser les échanges entre participants eux-mêmes est d'une richesse considérable en terme de résultats avec ce genre de méthode.
Cette technique nécessite des échantillons supérieurs aux échantillons de groupes habituels de l'ordre de 15 à 20 participants.

Contexte dans lequel cette méthode est recommandée : dans le cas de cible peu disponibles, dont la contrainte d'agenda est importante. Cette technique est aussi très intéressante dans les cas où le matériel à tester peut évoluer d'un jour à l'autre. Tout comme dans le Focus group en ligne cette technique permet aussi de réunir des cibles éclatées géographiquement et de traiter certains profils en privé.

Video Diaries :
Fonctionnement : Au fur et à mesure les participants découvrent des questions-vidéos postées par l'animateur en lien avec le thème de l'étude. Chaque participant via une webcam enregistre ses réponses sous la forme de courtes vidéos. Grâce à la vidéo, ils peuvent prendre le temps de répondre tranquillement et d'illustrer leur propos avec toutes les sources d'inspiration les entourant.
Les questions-vidéos de l'animateur peuvent être envoyées au fur et à mesure à travers un réseau de type YouTube sécurisé. Même si l'interaction est moins importante dans cette technique, la projection est possible et la créativité grâce à l'image est généralement aussi un point fort.

Contexte dans lequel cette méthode est recommandée : quand les participants sont dans une cible à l'aise avec l'image et la réalisation de ces images. Cette technique est aussi recommandée quand on souhaite explorer des habitudes de consommation et que l'on ne peut pas être chaque jour au domicile des participants. Ceux-ci peuvent alors se filmer dans leur quotidien et capturer de leur propre chef leurs habitudes.

Journal Intime en ligne :
Fonctionnement : une technique cousine du Video Diaries, néanmoins cette technique se présente plutôt dans un format écrit, et accompagnée de photos, de créations graphiques. Les questions sont prédéterminées à l'avance et l'animateur les administre au fur et à mesure via email ou via une interface adéquate. Les relances sont limitées, et le déroulé doit être effectué par les participants de manière très autonome. Cette technique permet aux participants de remplir leur journal quand bon leur semble sauf si un horaire est spécifier dans le déroulement (notamment si on teste des produits à domicile, et que l'on souhaite évaluer un ressenti juste après l'usage). Cette technique est intéressante car elle peut permettre de suivre des usages dans le temps et de comparer des comportements sur plusieurs périodes données.

Contexte dans lequel cette méthode est recommandée : cette technique est recommandée dans le cas de tests de produits à domicile, sur des approches exploratoires de développement de nouveaux produits. Cette technique est aussi recommandée quand on veut suivre les gens sur la longueur dans leurs habitudes. Cette technique est utile après des entretiens individuels au domicile des participants pour poursuivre la collecte des informations alors que l'animateur n'est plus présent.



Le blogging :
Fonctionnement: une communauté de blogger est créé pour le projet : chaque blogger a son propre blog qu'il développe à sa manière avec sa propre personnalité, en pouvant y ajouter des images, des vidéos, des textes (une séance de formation en amont peut être mise en place afin que tous les bloggers puissent utiliser de manière adéquate toutes les fonctionnalités du blog). Un thème est défini au préalable (plusieurs questions peuvent être adressées au fur et à mesure aux bloggers) et une durée d'existence des blogs aussi. L'animateur suit les blogs et s'assure de la bonne participation de chacun dans ce travail très ouvert et créatif. Cette technique n'est pas très éloignée du Bulletin Board mais l'animateur est moins présent. Afin que cette technique soit pertinente, la durée des blogs doit être assez conséquente (au moins un mois) le temps que les bloggers se mettent dans "le bain".

Contexte dans lequel cette méthode est recommandée: cette technique hybride entre le Bulletin Board et le Journal Intime Online, permet aux participants d'être très autonomes, et de générer de nombreuses nouvelles idées (méthode permettant beaucoup de créativité si les participants sont bien recrutés)

Il existe également des techniques d'animation de communautés, sur des temps assez long, mais nous ne les détaillerons pas ici.


N'hésitez pas à partager avec nous vos expériences d’étude qualitative online !