10 novembre 2014

Savez vous animer un focus groupe d'enfants? 9 pratiques indispensables pour en faire un succés

Adapter la durée du focus ! 
Les enfants ont, bien entendu, une capacité de concentration inférieure à celle des adultes. C'est pourquoi, il ne faut pas tenter de les retenir aussi longtemps qu'on le ferait habituellement. Même dans le cas de pré-ados, il convient de ne pas excéder 90 minutes de réunion. Pour les plus jeunes (moins de 10 ans), 45 à 60 minutes suffisent amplement ! 

Savoir poser les règles ! 
Tout comme pour les adultes, il est crucial pour l'animateur, de fixer et d'énoncer clairement les règles dès le départ de la discussion de groupe. Bien plus, les enfants ont besoin de se sentir dans un environnement qui soit structuré et identifiable pour eux. S'assurer qu'ils ont bien compris les règles permettra, au final, d'avoir un rendement optimal de la réunion.

Ne pas excéder le nombre de participants ! 
Les enfants ont besoin de plus de temps que les adultes pour s'exprimer et être créatifs lors des différents exercices proposés. Voilà pourquoi, pour ne pas dépasser la durée initiale du focus groupe, il vaut mieux préférer un petit quota d'enfants, notamment chez les plus jeunes. En moyenne, 5 ou 6 suffisent, voire moins.

Impliquer les enfants...
Afin qu'ils se sentent le plus concerné possible par le sujet, cela peut être une bonne idée de leur faire faire un devoir préalable sur le thème du focus groupe. Il peut s'agir d'une courte rédaction par exemple. Ils l'apportent ensuite lors de la rencontre, et le présentent devant leurs camarades. Une bonne manière pour chacun de se sentir légitime à s'exprimer, par rapport au groupe. 

... Mais ne pas impliquer leurs parents ! 
Les enfants sont les uniques participants à la discussion. Ainsi, leurs parents doivent être aimablement invités à ne pas assister à la réunion. L'objectif est d'obtenir de l'enfant, qu'il dise sa propre opinion de tel ou tel sujet et non l'opinion que ses parents voudraient qu'il ait. En cas de présence d'un parent, l'enfant pourrait donc ne pas parler en toute liberté. A noter, qu'il peut être utile de prévoir une salle spécifique dans laquelle les parents pourraient patienter en attendant la fin de la rencontre. 

Ne pas recruter de groupes mixtes ! 
Même dans le cas de pré-ados, voire d'adolescents, il vaut mieux organiser une réunion entièrement composée, soit de garçons, soit de filles. Chez les plus jeunes, le sexe opposé intimide parfois. En outre, chez les plus âgés, le comportement pourrait ne pas être le même s'il s'agit d'un focus groupe comprenant uniquement des garçons ou des filles ou d'un focus groupe mixte. Enfin, à âge égal, il

peut arriver que garçons et filles ne soient pas au même niveau de développement. 

Prévoir un surplus d'activités ! 
Les enfants sont si imprévisibles ! Un bon animateur aura tendance à organiser un plan B d'activités au cas où les premières ne permettent pas d'atteindre les objectifs fixés par la réunion. Sans forcément prévoir un autre guide complet, il vaut mieux réfléchir en amont à quelques exercices alternatifs et à une autre manière d'aborder les questions prévues.


Adapter le mobilier, la restauration 
Les enfants ont besoin de bouger, installer une table haute avec des chaises leur fera penser qu'ils sont à l'école et les intimidera. Il est bon de prévoir des poufs, ou un tapis de sol sur lesquels les enfants pourront s’asseoir en rond. Il est aussi important d'adapter la restauration qui leur est offerte : des choses faciles à manger et amusantes seront bienvenues (bananes, clémentine, tranches de pain de mie avec tranches de cheddar, bonbons gélifiés, jus, lait...).


Enfin ne pas oublier de remercier les enfants  
La pratique est de prévoir quelque chose pour les parents mais il est aussi très important de penser aux enfants. Prévoyez des Party Packs pour les remercier de leur participation : l'empreinte de cette expérience sera ainsi encore plus positive.